« L’esclave et la maîtresse. »

« L’esclave et la maîtresse » Maroc

Au Maroc, c’est ainsi que l’on appelle les sols de carrelage faits de carreaux noirs et blancs. A noter que ces carreaux sont posés à même hauteur sur le sol, que l’on foule aux pieds pareillement, carreaux noirs ou carreaux blancs !

On retrouve aussi ce nom pour désigner les frises peintes qui représentent deux motifs, l’un en noir et l’autre en blanc, qui s’enchaînent l’un avec l’autre dans un jeu de symétries.

20170917_JOA(14)_2

A noter également l’enchaînement de l’esclave et de sa maîtresse !

20170917_JOA(12)_2_i

(motifs tirés de frises peintes fin XIX° siècle dans une maison de la médina de Marrakech, quartier Mouassine)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *