La mondialisation libérale est en train de liquider le salariat comme forme massive d’organisation du travail

Le salariat a constitué, historiquement, une amélioration considérable de la « condition travailleuse ». En effet, la « mise au travail » des sociétés a connu au fil des siècles de profondes mutations. L’esclavage, le servage dans les campagnes, le compagnonnage dans l’artisanat, ont constitué parmi les plus anciennes formes institutionnelles de mise au travail des êtres humains en […]

Lire la suite


Du travail ? Il y a des millions d’emplois à prendre dans l’agriculture familiale !

Lire la suite


« Travailler autrement. Les Coopératives » Benoît BORRITS et Aurélien SINGER – Ed du Détour (note de lecture)

 Voici un livre fort utile pour qui veut « travailler autrement », à tout le moins, comprendre le mouvement coopératif, sa longue histoire, ses développements en Europe, en Amérique du Nord et Amérique Latine… Ses succès, ses échecs, ses tâtonnements, entre coopératives de production et coopératives d’usagers (dans la banque, l’habitat, la consommation), ses relations complexes avec […]

Lire la suite


زوفري

زوفري لفظ  بالعربية الدارجة و يستعمل من تونس الى الدار البيضاء، و يقصد به رجل عازب،عنيف ، بوجه سيء مشوه ، قروي غير متحضر…..و حتى بطال ! إلى أن اصبح اللفظ شتيمة ! ما مصدر الكلمة؟ مصدر اللفظ من الكلمة الفرنسية « ouvrier » و المقصود بها العمال المستخدمين في الشركات الكبرى للمناجم اثناء الحقبة الاستعمارية الفرنسية للمنطقة ، و […]

Lire la suite


« Zoufri »

Le terme désigne en arabe dialectal, de Tunis à Casablanca, un homme célibataire, violent, mal dégrossi, un rural sans civilités… Et même un chômeur ! C’est devenu une injure ! Mais d’où vient ce mot ? Il vient du mot « ouvrier » (dans « les ouvriers » avec le « z » de la liaison), et renvoie aux travailleurs recrutés par les grandes […]

Lire la suite


La main douce comme celle …

La main douce Au Maroc, pour bien marquer le statut valorisant d’une personne qui ne travaille pas, on dit : « il a la main douce comme celle d’un érudit »  

Lire la suite


L’ongle de l’auriculaire

Dans l’empire ottoman, les hommes à statut élevé devaient signifier au vu de tous qu’ils tiraient leur statut et leur richesse de leur pouvoir et leur rang dans la société, et non de leur travail (assimilé à une activité manuelle). Pour se faire, ils se laissaient pousser l’ongle de l’auriculaire, marque intangible, visible, de leur […]

Lire la suite


« La saison de l’ombre » de Léonora MIANO (note de lecture)

« La saison de l’ombre » de Léonora MIANO (note de lecture) Un livre somptueux, émouvant, qui nous fait pénétrer dans l’imaginaire d’une tribu noire d’Afrique qui vit, sans la comprendre, la capture de ses hommes jeunes pour être envoyés de l’autre côté de l’Atlantique comme esclaves. Un ouvrage réalisé à partir de la lecture, par l’auteure, […]

Lire la suite


« Art et société au Moyen Age » de Georges DUBY (note de lecture)

Les prémisses de la modernité occidentale. Un très court ouvrage, remarquablement bien écrit. J’ai lu ce livre passionnant en suivant un fil conducteur : ce que l’ouvrage révèle de l’éveil des grandes forces qui feront la modernité européenne, des premiers signes de cette rupture fondamentale d’avec le reste du monde, qui soutiendront l’émergence de cette […]

Lire la suite


« Vivre » de Yu HUA (note de lecture)

L’auteur de « Brothers » nous entraîne là dans la narration de la vie d’un homme, Fugui, enfant de propriétaires terriens qui dilapide le bien de sa famille au jeu, les terres familiales. Ruiné, sa vie change du tout au tout : de détenteurs de privilèges, à commencer par celui de faire travailler les autres, il se retrouve, […]

Lire la suite


Micro-crédit et Gender : histoire de poulailler ou la crédulité hypocrite des bailleurs

Micro-crédit et Gender : histoire de poulailler ou la crédulité hypocrite des bailleurs.

Lire la suite