Salut l'oiseau réveil chanteur

A Marrakech, un oiseau-réveil-chanteur

Dans ma maison à Marrakech, au milieu de la médina, je suis réveillé tous les matins, par un oiseau chanteur. Une espèce de merle vif, agité, espiègle, querelleur… Mais incroyablement régulier dans ses chants du matin.

Pour écouter l’oiseau chanteur, c’est ==> ICI

Salut l’oiseau réveil chanteur !

A vrai dire, il est impossible que ce soit le même oiseau qui fasse ce chant chaque matin depuis 27 ans ! Ce chant s’est donc transmis d’oiseau à oiseau. Avec une parfaite régularité !

Salut l'oiseau réveil chanteur
L’oiseau chanteur sur sa branche

Une chant toujours identique…. Et pourtant, mon jeune ami Emile R. qui l’a solfié (voir image ci-dessus), me dit que les notes ne sont pas « tempérées » ! Diable !

Allons sur Wikipedia ==> ICI

La gamme tempérée

En musique, la gamme tempérée est le système d’accord qui divise l’octave en intervalles chromatiques égaux. Et j’apprends que c’est le mathématicien flamand Simon Stevin (1548-1620) qui est l’auteur de la division de la gamme musicale en douze demi-tons tempérés égaux, telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Salut l'oiseau réveil chanteur, l’œil aux aguets, toujours prêt à s'envoler
L’œil aux aguets, l’oiseau chanteur

Je suis à peu près sûr que notre merle chanteur n’a pas connu ce mathématicien flamand. Il ne respecte donc pas strictement le caractère tempéré des notes qu’il émet de son organe puissant !

Qu’à cela ne tienne !

Depuis presque trente années, un chant d’oiseau s’est transmis de génération d’oiseau en génération, pour faire cette mélodie qui nous réveille allègrement chaque matin passé dans cette maison de la médina.

l'oiseau réveil chanteur sur une branche du palmier, le bec entrouvert
Dans les branches du palmier, l’oiseau chanteur

D’ailleurs, si les notes ne sont pas tempérées, l’heure du chant est parfaitement aligné sur le lever du soleil. Très tôt à l’approche du solstice d’été, très tard à celui de l’hiver.

L’oiseau qui réveille ses semblables dans tout le quartier

Et cet oiseau, avec son chant puissant, réveille tous les autres animaux à plume du quartier. Tourterelles (avec leur lugubre roucoulement), moineaux de toutes sortes, et coqs qui vivent sur les terrasses voisines.

Salut l'oiseau réveil chanteur, sur la branche du palmier
A l’abri sous une palme, un peu de fraicheur

Salut l’oiseau réveil chanteur ! Bon matin à toi et merci pour tes réveils en fanfare !

Et merci à Emile R. pour avoir solfié le chant !


Une autre histoire d’oiseau chanteur à Marrakech ==> ICI

2 réflexions sur “A Marrakech, un oiseau-réveil-chanteur

  1. Cela veut-il dire aussi que la nature autour de cet oiseau reste, malgré tous les coups qu’elle aurait reçu, une partition où il est encore possible de poser quelques croches et doubles croches… merci pour ce texte!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.