Depuis les années 2000, la croissance de l’emploi est découplée de la croissance du PIB

On constate depuis de début du siècle que la croissance économique ne créée pas ou très peu d’emplois, et ce, dans tous les pays du monde, avec des différences selon les pays.

Une croissance du chômage et des activités non salariées

Ce découplage entraîne une croissance du chômage et des activités non-salariées. Ces dernières sont, le plus souvent, pas ou peu protégées par un statut. Les modifications récentes des lois travail France, accélèrent cette évolution.

Et une augmentation des inégalités

La croissance des inégalités constatée au sein de tous les pays du monde, se manifeste ainsi par ce décrochage entre croissance économique et croissance de l’emploi.

Le modèle de développement libéral est en crise

Nous sommes bien là face à une crise du modèle de développement qui est à l’œuvre partout, sous l’effet de la mondialisation libérale, créant des tensions croissantes partout. Et on voit bien que ce ne sont pas les migrants qui sont responsables des agressions sociales dont sont l’objet les sociétés, mais le modèle de développement d’un « capitalisme de péage », sans visées productives [1], ou plutôt qui a délégué la production aux pays d’Asie de l’Est.

Un capitalisme qui sous-estime les défis environnementaux (quand il ne les nie pas comme le font Trump, Bolsonaro et d’autres) et qui veut les faire prendre en charge par les couches populaires sans toucher aux intérêts des oligarchies !

PLUS DE BANQUISE, MOINS DE BANQUIERS ! peut on lire sur les murs.

Changeons de modèle, pas le climat !


[1] Voir sur ce site : Captation ou création de richesse ? Un capitalisme de péage  /https://jacques-ould-aoudia.net/captation-ou-creation-de-richesse-une-convergence-inattendue-entre-nord-et-sud-publie-dans-le-debat-n178-janv-fev-2014-gallimard/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.