d'une mondialisation à l'autre. La première mondialisation s'est achevée à Nagasaki par l'explosion de la seconde bombe nucléaire

A propos de « Notre première mondialisation : leçons d’un échec oublié » de Suzanne BERGER

Nous contestons le découpage temporel qui propose de clore cette 1ère mondialisation en 1914

La « redécouverte » de la première mondialisation est assez récente. La plupart des auteurs, y compris Suzanne Berger, fait courir cette première mondialisation de 1870 à 1914, comme si le déclenchement de la 1ère Guerre mondiale avait clôturé cette mondialisation. Étrange déni quand on appelle cette guerre « mondiale ». Et la suite n’en fut pas moins mondiale : la Grande crise de 1929 fut aussi « mondiale », comme le fut la Seconde Guerre « Mondiale ».

Cette première mondialisation s’est achevée dans le drame et la désolation. Avec deux guerres « mondiales » et une crise non moins « mondiale » !

En fait, la première mondialisation ne s’est interrompue brutalement… qu’à Nagasaki. Dans le fracas et l’horreur de la seconde explosion atomique, le 9 août 1945, faisant suite à celle sur Hiroshima le 6 août.

Une explosion qui a ouvert une période non-mondialisée de 35 ans

Une période marquée par la Guerre froide, la coupure du monde en trois, les replis sur les politiques nationales. Et les « miracles » allemand, italien, japonais et français…. En France, justement, ce fut la période des « Trente Glorieuses » qui s’est achevée au milieu des années 70. Et qui a été aussi la période des décolonisations, des Indépendances et des grands espoirs de libération.

La mondialisation a repris à partir au début des années 80 !

Où va nous mener la mondialisation actuelle ? Comment va-t-elle se terminer ? Le réveil des nationalismes associés au libéralisme accoucheront ils de nouvelles régulations durablement autoritaires ? Trump, Modi, Bolsonaro, Netanyahou, Orban… L’Europe continuera-t-elle son déclin, incapable de se relever des deux Guerres Mondiales qu’elle a déclenchées ? Le coronavirus va-t-il accélérer le dé-tricotage de la mondialisation ?

Les urgences écologiques seront elles prise en compte ? Les jeunes en mouvement des jeunes parviendront-ils à infléchir les politiques au niveau international ? L’éclosion des nouvelles pratiques sociales se conjuguera-t-elle en principe fédérateur qui soit en phase avec les aspirations sociales diverses au Nord et au Sud?

Le monde bascule

La Chine confirme son rétablissement comme « Empire du Milieu ». Ainsi, elle qui a pris l’ascendant sur le plan économique à l’échelle mondiale, se retrouve fragilisée par un animal microscopique, le coronavirus. Mais elle se redresse vigoureusement et vient au secours sanitaire des pays les plus touchés par le virus !


Sur l’ouvrage de Suzanne Berger ==> ICI

A propos de la seconde explosion atomique de Nagasaki ==> ICI

Sur les enjeux écologiques et le déclin actuel ==> ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.