Toc Toc Toc…. Krib

Toc Toc Toc…. Krib

C’est ainsi que l’on se présente à la porte au Maroc : ‘Toc Toc Toc, je suis un proche.’ La maisonnée est prévenue qu’une personne de la famille ou un voisin très intime frappe à la porte. Celui qui va ouvrir la porte sait alors comment faire, qui doit rester pour accueillir le visiteur, comment l’accueillir…  Sans cette précision, les femmes doivent mettre précipitamment leur foulard pour se montrer couvertes au visiteur étranger au cercle des intimes.

Le type de lien entre le visiteur et la maisonnée classifie l’accueil d’une façon très codée : qui ouvre ? Qui accueille ? Comment on le reçoit ?

C’est vrai partout, mais au Maroc, cela prend une configuration très ritualisée, et les manquements au code sont rares et font sens : on veut signifier son hostilité, ou la chaleur particulière de son accueil, ou autre chose…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *