Sahel-Maghreb des ordres sociaux inversés

Sahel – Maghreb, des ordres sociaux inversés

Pour réfléchir sur les relations entre ces deux parties de l’Afrique, il faut avoir en tête une différence structurelle entre Nord de l’Afrique et Afrique sub saharienne. Une différence dans les ordres sociaux qui régissent ces sociétés. Une différence en mode inversé.

Pour faire simple, on a en Afrique sahélienne une société civile vigoureuse et un Etat faible et disposant de peu de ressources

Les libertés y sont relativement fortes. Mais elles résultent plus de la faiblesse des Etats à contrôler l’ensemble des segments de la société et même du territoire que d’un esprit de liberté. Ce point peut être discuté selon les sociétés africaines dans leur diversité.

En Afrique du Nord, on a tout l’inverse

Un Etat puissant, mettant la maîtrise de son territoire et de toutes les strates de la société comme priorité absolue. Avec une certaine capacité à assurer des services publics (routes, éducation, santé, réseaux électriques, eau potable…). Mais avec un contrôle total sur les organisations de la société civile et les initiative qui peuvent en émaner. A noter que ce contrôle est de plus en plus difficile avec l’élévation du niveau d’éducation, l’urbanisation, et l’accès aux moyens numériques.

Par exemple,

il est plus facile de créer un journal ou une association dans bien des pays d’Afrique sub-saharienne que dans les pays du Nord de l’Afrique.

Également, on trouve en Afrique sahélienne (et ailleurs sur le continent noir) des organisations paysannes puissantes qui ont fait émerger des leaders paysans qui ont une envergure nationale et même africaine. Rien de tel au Nord de l’Afrique où la paysannerie est totalement émiettée, sans organisations ni leaders. Les syndicats agricoles sont fonctionnarisés et œuvre dans la capitale plus que sur le terrain.

Voir ==> Les concepts du Nord pour penser le Sud?

Toute réflexion comparative entre Maghreb et Afrique sahélienne doit tenir compte de cette différence structurelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.