Le mariage avec soi-même. La nouvelle mode ? Lassées d’attendre en vain le prince charmant, des femmes décident de se marier avec elles-mêmes (article de Cécile Abdesselam paru dans « Femme Actuelle », 08/12/2016). On appelle cela le « monomariage » ou « sologamie ». Et des agences de voyage proposent des voyages de noces en solo pour ce public. Un repli narcissique total, aboutissement de la radicalisation de l’individualisme.

 

Le mariage avec soi-même La nouvelle mode ?
Canard marié avec lui même

 Mode anglo-saxonne et syndrome colonial

 Cette mode, née en Californie, touche pour l’instant le monde anglo-saxon et le Japon. Mais nul doute qu’elle fera des émules en France, touchée depuis quelques années par le syndrome colonial qui consiste à survaloriser ce qui vient de la puissance dominante. Et le reproduire.

 Le mariage avec soi-même. Une mode libérale-libertaire

 Je renvoie à l’article paru dans ce site sur Pierre Legendre : « Une personne s’est mariée avec elle-même ». A propos de ces pratiques, Legendre parle d’une « cruauté d’un style nouveau, que j’appelle la caserne libertaire, libérale-libertaire ». Je partage son analyse.

& & &

Voir « Un enfant est né sans mère… » et autres bizarreries   ==> ICI

Pour en savoir plus sur Pierre Legendre ==> ICI

Voir aussi un article de Slavoj Žižek sur ce même sujet  ==> ICI