La « Petite-Fête » et le petit verre de liqueur Istanbul

Mon amie Ayça m’offre une courte histoire d’Istanbul.  « Jusque dans ma jeunesse, on appelait la fête de la fin du Ramadan : « fête du sucre / sucrée » en Turquie. La plupart des familles ‘progressistes’/ urbaines observaient le jeûne. On se faisait des visites le jour de la « Petite Fête ». Celle-là même qui clôturait le mois de jeûne.

Aux invités qui venaient rendre visite pour souhaiter une bonne fête, l’hôte offrait un gâteau sucré… Accompagné d’un petit verre de liqueur. »

& & &

Istanbul, mosquées à Fathi
Mosquée Hırka-i Şerif dans le quartier de Fathi à Istanbul vue du pont de Galata

Pour une magnifique balade en images dans Istanbul, voir ==> ICI

Sur l’histoire de la Turquie, voir ==> ICI

Voir aussi une citation du roman d’Orhan Pamuk, son roman « Neige » ==> ICI