Être de gauche selon Edgar Morin

« Qu’est-ce qu’être de gauche ?

A mes yeux, c’est se ressourcer dans une multiple racine : libertaire (épanouir l’individu), socialiste (amélioration de la société), communiste (communauté et fraternité), et désormais écologique afin de nouer une relation nouvelle à la nature.

Être de gauche,

C’est, également, rechercher l’épanouissement de l’individu, et être conscient que l’on n’est qu’une infime parcelle d’un gigantesque continuum qui a pour nom humanité. L’humanité est une aventure, et « être de gauche » invite à prendre part à cette aventure inouïe avec humilité, considération, bienveillance, exigence, créativité, altruisme et justice.

Être de gauche,

C’est aussi avoir le sens de l’humiliation et l’horreur de la cruauté, ce qui permet la compréhension de toutes les formes de misère, y compris sociales et morales. Être de gauche comporte toujours la capacité d’éprouver toute humiliation comme une horreur. »

Oui, mille fois oui Edgar ! Et j’ajouterai :

Être, chacun, conscient de ses faiblesses et résister aux dérapages possibles dans le rejet, la haine de l’autre, dans le racisme. Mais aussi dans l’égoïsme, dans l’accaparement… Il en va de nos choix comme individus responsables, libres, autonomes.

Jacques Ould Aoudia

& & &

« Tous racistes ? » Voir ==> ICI

« La haine, remède à l’angoisse ?  ==> ICI

Pour en savoir plus sur Edgar Morin ==> ICI