Cinéma en confinement (3)

Un chef d’œuvre du cinéma… et un chef d’œuvre de propagande

En 1938, les autorités soviétiques voient les menaces s’accumuler en Europe. L’Allemagne nazie renforce ses armées. La guerre s’approche. Il faut renforcer les sentiments nationalistes russes pour se préparer à l’affrontement.

L’immense talent d’Eisenstein fait de ce film de propagande une magnifique fresque picturale. Le combat des deux armées sur le lac gelé est un monument dans l’histoire du cinéma. On pense immanquablement aux tableaux des batailles de Paolo Ucello, peintre italien du XV° siècle. Ou les cavaliers croisent leurs lances en de denses faisceaux de lignes. Voir des œuvres de Paolo Ucello ==> ICI

Musique de Prokofiev

Cette œuvre visuelle si forte est servie magnifiquement par la musique de Prokofiev. Une musique qui fait indissociablement corps avec les images et exalte le récit épique en une véritable tragédie-musicale. Pour en savoir plus sur Serge Prokofiev ==> ICI

Depuis le Cuirassé Potemkine, le cinéma a fait d’immenses progrès sur le plan technique. L’image reste en noir et blanc, mais elle est plus nette. Et surtout, le son est là, dans les voix des acteurs.

Alexandre Newski de Eisensgtein DVD édité par le journa Le Monde
Alexandre Newski de Eisensgtein

« Alexandre Newski », un film qui décrit une moment d’histoire de l’an 1242, alors que les menaces sur la terre russe viennent de l’Ouest

Le danger des invasions Mongols est jugulé. Il est jugé moins pressant que la menace que font peser sur le territoire les chevaliers Teutons d’Allemagne. Les Teutons avancent vers Nijni Novgorov sur la Volga. Ils ont dépassé Moscou. Ils sont au cœur de l’immense territoire russe.

La menace plane sur la ville. Les habitants font appel à Alexandre Newski

Alexandre vient de défaire les redoutables hordes de suédois. Eux qui font régner la terreur sur toute l’Europe du Nord.

Dépassant le champ de la seule ville menacée, Alexandre s’engage à son coté à la condition que la lutte contre l’envahisseur se fasse au nom de la Russie tout entière. Et la guerre ne sera pas seulement affaire des puissants. Il mobilise l’ensemble du peuple des paysans. Ainsi que les femmes.

Alexandre Newski mobilise le peuple des paysans. Les hommes mais aussi les femmes
Hommes et femmes de Nijni Novgorod se joignent à Alexandre

La bataille sur le lac gelé

Alexandre forme les troupes et décide du plan de bataille. Les armées se préparent. D’un côté, les chevaliers teutons tout de blanc drapés en de grands manteaux. Leurs casques fendus d’une croix. De l’autre, les troupes russes, de noir vêtues. Avec un casque qui rappelle des coupoles des églises, en pointe.

l'attente avant la bataille. Les femmes sont au combat
L’attente avant le choc du combat du coté russe. Les femmes sont combattantes
Les deux armées se font face et s'avancent Russses et Teutons. Le ciel est comme un décors qui ajoute à la dramaturgie
Les deux armées se font face et s’avancent sur le lac gelé. A gauche les russes, à droite au loin, les teutons. Les nuages dans le ciel offrent un décor grandiose

L’affrontement

Lances, épées, haches de guerre s’entrecroisent. Le ciel, en de gros nuages tourmentés, ajoute à la dramaturgie. La bataille est féroce, faite d’avancées et de reculs.

Au plus fort de la bataille entre russes et teutons
Mêlée générale dans la bataille entre fantassins teutons et cavaliers russes
La cavalerie d'Alexandre Newski
Les cavaliers russes dans la bataille

Alexandre et le chef teuton engagent un combat singulier

ALexandre se bat contre le chef teuton
Alexandre défie le chef teuton. Une image toute en références de la Grèce antique. Une référence à Alexandre le Grand

Alexandre est vainqueur. La victoire est totale pour l’armée russe. Les troupes teutonnes s’enfuient. Une partie est prisonnière, dont son chef. Une autre partie s’abîme dans les eaux glacées du lac. La glace a cédé sous le poids des troupes.

Alexandre Newski a gagné la bataille sur le lac
Les armées teutonnes sont défaites. Une partie s’abîme dans les eaux glacées du lac

Après la bataille, le lac est jonché de blessés et de cadavres. Loups et corbeaux se disputent les corps.

Alexandre Newski - Les morts et les blessés
L’affrontement a été meurtrier. On cherche les blessés, les morts

La victoire et le retour triomphal à Nijni Novgorod

Alexandre revient en triomphateur à Nijni Novgorod où il est acclamé. Il fait un discours sur la grandeur du peuple russe. Les soldats prisonniers sont libérés. Les chevaliers seront échangés contre leur poids en savon ! Le russe qui a trahi est livré à la violence de la population.

« Alexandre Newski » de Eisenstein - Entrée triomphale dans Nijni Novgorod
Entrée triomphale dans Nijni Novgorod. La femme russe avec ses nates blondes emblatiques

Le message en direction de Hitler

Les étrangers sont invités à venir, mais pas les armes à la main. Sans quoi ils trouveront le peuple russe uni contre eux.

« Alexandre Newski » de S.M. Eisenstein
Alexandre envoie un message aux envahisseurs

Le message en direction de l’Allemagne est clair. Le film exalte le patriotisme russe contre le danger qui menace, en ces années 1938-39. Pendant le Pacte Germano-Soviétique (août 1939), le film n’est plus montré en URSS. Mais il resurgit après l’attaque allemande de juin 1941 pour mobiliser les esprits contre l’envahisseur.


Voir aussi « Le Cuirassé Potemkine » ==> ICI

A propos des femmes russes aux nattes ==> ICI