Retour de Chine. Deux mondes se croisent.

Retour de Chine. Deux mondes se croisent.

Shanghai : rue de Nankin, rue piétonne où se pressent toutes les élégances, toutes les démonstrations de consommation, toutes les enseignes mondialisées… La rue est coupée par une rue laissée à la circulation des véhicules. Deux flux hostiles se croisent : les piétons nonchalants et riches dans le sens de la Rue de Nankin, et, perpendiculairement, des tricycles et bicyclettes surchargés, conduits par des hommes et des femmes populaires, pressés d’aller livrer leur marchandise, sans complaisance pour ces piétons oisifs et en représentation…

Sur le fleuve qui sépare le Bund, l’ancienne ville des Concessions, de Putong, la nouvelle ville des gratte-ciels, les bateaux de touristes venus admirer de nuit les illuminations des immeubles géants qui trouent les nuages, circulent rapides et précis. Ils croisent les péniches laborieuses, lourdement chargées de charbon, de sable ou d’autres produits pondéreux qui progressent dans le noir. D’un côté les bateaux multicolores chargés de touristes, illuminés, à l’affut des lumières de la ville, de l’autre, les péniches obscures, sombres, à la besogne…. Indifférence mutuelle…

Les touristes qui se font transporter en chaise à porteur pour monter au village de Ping’an dans la province de Guilin. L’homme du rural vend sa force et sa résistance, il reste mince. L’homme de l’urbain jouit de son revenu : il se fait porter, s’engraisse, et arbore un large sourire de fierté.

Village de Chengyang dans la Chine rurale. Village préservé, architecture en bois, cultures du thé et du riz, roues à aubes en bambous pour relever l’eau de la rivière dans les rizières. Des jeunes femmes travaillent dans les champs, pieds nus dans la terre mouillée. Des jeunes filles, délicatement habillées, d’une école d’art de la ville voisine, sont sagement assises, leur carton devant elles, à dessiner et peindre le village. Indifférence mutuelle…

Une réflexion sur “Retour de Chine. Deux mondes se croisent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.