On honore un de ses enseignants : une coutume instaurée par Oncle Hô

Chaque année, au mois de novembre au Vietnam, on célèbre les enseignants. Chacun, du simple élève jusqu’aux plus hauts personnages de l’État, va rencontrer un de ses enseignants (celui avec qui il s’entende le mieux, avec qui il a gardé contact…) et lui fait un cadeau.

C’est une pratique très vivace, qui marque le respect pour le savoir et la transmission du savoir. Concerts, petites fêtes locales ponctuent cet événement annuel très vivace dans la société vietnamienne. Les autorités récupèrent évidemment cette tradition pour asseoir leur légitimité. Rien de plus normal.