En Tunisie, quand une femme met au monde des filles, que des filles, on se décide à appeler la dernière-née « Dalenda ». Avec quelle intention ? Pour conjurer le sort et avoir enfin un garçon à la prochaine naissance.

Pourquoi Dalenda ?

En référence à la fameuse sentence « Carthago delenda est » (« Il faut détruire Carthage ! ») de Caton l’ancien. Celui-ci la prononçait à tout va pour inciter Rome à s’engager dans la guerre contre les Carthaginois.

Un prénom difficile à porter. Chargé ainsi de tant d’histoire. Et surtout signe indélébile de la préférence pour l’enfant mâle !

Pour en savoir plus sur la formule « Carthago delenda est » ==> ICI