les noyers et le bailleur

Les noyers et le bailleur

Un programme de réfection d’une route de montagne dans l’Atlas marocain, cofinancée par un bailleur multilatéral, dans les années 70. Plein de bonnes intentions, le bailleur propose d’agrémenter la réfection de la route par une plantation d’arbres. Après consultation des équipes locales chargées des travaux, il propose d’implanter des noyers, particulièrement bien acclimatés sur la face Nord de l’Atlas.

Des noyers à planter le long de la route

Le programme est mis en œuvre, la route est réaménagée. Les arbres sont plantés régulièrement le long de la route. Celle-ci franchit en sinuant un col à plus de 2000 mètres d’altitude. Comme souvent, ce programme de plantation ne finance que l’investissement. Celui-ci comprend l’achat des jeunes arbres et leur implantation le long de la route. Sans budget pour l’arrosage pendant les premiers mois, les jeunes arbres ne survivront pas au premier été.

Des arbres plantés… pas comme il faut

L’équipe marocaine chargée des travaux prend bien soin de planter les arbres … de telle sorte qu’ils puissent être facilement enlevés et replantés ailleurs. C’est ce qui se passe ! Les villageois « s’approprient » le programme de plantation. Ils dérobent les jeunes plants imparfaitement plantés le long de la route pour les replanter illico dans leurs champs, autour des villages. Là, ils seront arrosés, entretenus, et finalement exploités. C’est ce qui se passe. Les noyers ont maintenant plus de 40 ans, ils forment des sujets magnifiques, majestueux, très productifs.

Un détournement heureux

Et voilà comment, grâce à l’intelligence de la situation des acteurs locaux, le programme d’aide a été détourné avec des résultats positifs. Les bonnes intentions du bailleur ont fini par donner de très bons résultats.

Venez goûter ces délicieuses noix de montagne !


Voir aussi une autre histoire d’arbres et de bailleurs ==> ICI

Et pour en savoir plus sur l’Atlas marocain ==> ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.