Lisbonne, une ballade en photos…

Lisbonne, un site naturel inouït pour l’accueil des navires : un immense estuaire abrité des tempêtes de l’Océan, qui a offert aux souverains portuguais un espace protégé pour développer la flotte qui allait conquérir le monde au XV° siècle. Capitale de la première mondialisation, menée par des conquérants qui mêlaient religion, commerce et puissance.

Voir sur ce site la note de lecture du récit « Pérégrination » de l’explorateur et aventurier Mendes Pinto qui a notamment « découvert » le Japon en 1541, en suivant le lien ci-dessous :

http://jacques-ould-aoudia.net/peregrination-fernao-mendes-pinto-note-de-lecture/

Une ville toute en collines escarpées, en belvédères ombragés par des fiers pins-parasols. Les petits tramways sillonnent ce paysage. Ils sont associés à l’image de la ville, notamment le n° 28 qui nous fait voyager dans tout le cœur de ville, aux immeubles couverts de carreaux tous différents qui lui donnent une image si singulière.

Une ville décousue, où le vétuste côtoie le plus moderne, une ville qui garde les traces de ses époques : capitale d’un empire colonial où les populations d’Afrique australe, d’Asie du Sud et de l’Est, marquent aujourd’hui leur présence. Une ville ravagée par le tremblement de terre de 1755… Aussi sous l’empreinte de la dictature. Puis, avec la « Révolution des œillets » l’intégration à l’Europe, la modernité standardisée qui s’installe, qui lui donne des allures proches de Barcelone.

Une ville aux somptueux arbres urbains, avec un magnifique zoo où les animaux, très animés, font le bonheur des visiteurs. Et tant d’autres choses à voir et à déguster…

Je vous invite à une ballade en photos dans cette belle ville, en suivant le lien :

http://jacques-ould-aoudia.net/gmedia-album/lisbonne/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *