Paris-Lyon-Marseille en TGV

Paris-Lyon-Marseille en TGV, une ligne de train que je fais tant de fois dans l’année, en toutes saisons…

La fenêtre du wagon, comme un écran de cinéma

Défilent des paysages surprenants car le trajet du TGV a coupé en pleine campagne sans suivre les voies de chemin de fer construites depuis 150 ans, qui ont façonné autour d’elles un paysage plus ou moins urbain.

Non, avec le TGV, on est de plein pied dans la campagne, avec les vaches, les petits villages, les coteaux de vigne, les ruisseaux, quelques beaux aqueducs du XIX° siècle… Presque dans l’intimité des lieux…. Excepté que nous traversons ces paysages à 300 km à l’heure !  

J’aime ces paysages de campagne, comme dans les livres de classe. Et j’aime aussi le graphisme des pylônes électriques, et celui des éoliennes, qui dessinent dans le ciel des formes audacieuses !

En pleine Beauce… une église russe !

Que fait cette petite église au milieu des champs de blé, avec ses deux arbres qui la suivent?

Les prises de vue (avec mon téléphone) ne sont pas aisées au travers des vitres. Je rêve de partager l’espace du conducteur et de faire des photos de ces paysages depuis sa cabine.