Des images de travail manuel, de travailleurs et travailleuses. Et aussi des images de la représentation du travail. Le tout volontairement mêlé.

La bourgeoisie triomphante exalte le travail

Des lieux prestigieux qui affichent en décoration les métiers du bâtiment, de l’industrie, de l’agriculture. Une manifestation de puissance, d’assurance de soi de la bourgeoisie triomphante portée par la « modernité » épanouie. Une modernité qui croyait au progrès. Et qui accordait une partie de ces fruits aux classes laborieuses. Dans le même temps, les populations soumises à la colonisation étaient écrasées : travail forcé, enrôlement dans l’armée…

Le mouvement ouvrier a aussi exalté le travail manuel. L’ouvrier et le paysan, base de la révolution prolétarienne… il en reste des traces figées en statues à St Petersbourg… ou à Romans sur Isère !

Évocations des corps en plein effort, parfois avec un regard non dépourvu de désir…  Parfois, sur les représentations du travail, un homme du Sud vient se glisser dans l’équipe laborieuse. Ici un Chinois taille la pierre. Là un Africain à la fonderie avec ses camarades de travail…. mais toujours en position subalterne, inférieure !

Travailleuses et travailleurs au travail

Et puis ces images du travail dans les champs, sur les chantiers, avec notamment une forte présence des femmes en Chine, au Vietnam. Bonne ballade dans le monde du travail !

Vous pouvez laisser un commentaire au bas du tableau.