Les villes d’Europe ont connu une période faste, à la fin du XIX° siècle. L’architecture a raconté tout cela, et les cariatides en sont un témoignage exceptionnel.

On y voit beaucoup de corps dénudés, surtout de femmes, soutenant de lourds parties des immeubles ou en bas relief. Des hommes aussi, parfois figurés en travailleurs, le marteau à la main, dans l’effort… Qui penserait dans les constructions d’aujourd’hui, magnifier ainsi le travail et les travailleurs ? Quelques animaux, parfois des chimères, et même des monstres d’Asie aident aussi à soutenir balcons et colonnes sur les façades des édifices.

Photos prises à Paris, Barcelone, Marseille, Aix en Provence, Montpellier… Mais aussi à St Pétersbourg où la force de l’homme est magnifiée, notamment dans les sculptures d’hommes aux corps bodybuildés du Portique du musée du Nouvel Ermitage. Vladimir Poutine qui aime s’exhiber torse nu est dans le droit fil de cette exaltation du corps de l’homme fort.

Je répondrai aux commentaires que vous pouvez laisser un commentaire au bas du tableau.