Retour de Chine. Éléphant et Guépard

Éléphant, Guépard, Renouveau, Touristes…

Le développement économique, tel que mesuré par la croissance du PIB (plus de 8% en rythme annuel moyen sur la période 1961-2014 [1]), ce qui ne s’est jamais vu dans le monde pour un pays aussi peuplé. La Chine, c’est un éléphant (40 km/heure) qui évoluerait à la vitesse d’un guépard, à 115 km/heure.

Avec 7% de la terre arable de la planète, la Chine doit nourrir 23% de la population du monde entier. C’est donner l’enjeu alimentaire pour ce gigantesque pays !

Le développement fulgurant de la Chine est mis en mots par les autorités et intégré dans l’imaginaire social : on parle de la ‘Chine nouvelle’ du ‘Renouveau’… On est fier de ce mouvement qui a remis la Chine à son rang dans le monde. On n’évoque pas, bien sûr le ‘Grand Bond en avant’ de triste mémoire par son échec à industrialiser le pays par les mini hauts-fourneaux villageois, concomitant avec une famine qui a provoqué entre 15 et 40 millions de morts, entre 1958 et 1961. Par contre, on évoque facilement la ‘Grande Révolution Culturelle’ comme une grave erreur commise.

Les multitudes de touristes chinois, de toutes générations, se font photographier sur la Place Tien An Men devant la gigantesque photo de Mao Tsé Toung.

[1] 8.3% selon la Banque mondiale, entre 1961 et 2014.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.