Les Belles-de-nuit, ces fleurs dominatrices, ont perdu le Nord !

Les Belles-de-nuit, ces fleurs dominatrices, ont perdu le Nord !

Vous plantez des Belles de nuit [1] dans un coin de votre jardin (ou bien elles apparaissent sans que vous l’ayez prévu)… et elles commencent à coloniser la terre en profondeur et à s’étendre. Elles implantent des racines profondes avec des petits bulbes oblongs à 20-30 centimètres de profondeur (des espèces de tubercules très difficiles à arracher), qui donneront rapidement d’autres pousses. Les feuilles sont tendres, douces, mais l’énergie à s’étendre est immense !

Ces temps-ci, j’ai remarqué qu’elles ne respectent plus ce qui les a dénommées ainsi : les petites fleurs fuchsia s’ouvrent dans le jour et se ferment la nuit. Que se passe-t-il dans le cœur de ces Belles de nuit ?

____________________________

[1] La Belle de nuit (Mirabilis jalapa L.), aussi connue sous le nom de Merveille du Pérou, est une plante herbacée vivace, de la famille des Nyctaginacées, poussant aussi bien dans les jardins que dans les milieux incultes. Originaire d’Amérique, elle est introduite en Europe à la fin du XVI° siècle (Wikipedia).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.