Plaques au sol

On les foule aux pieds en marchand dans la ville. Elles signalent la circulation des fluides dans le sous-sol des villes : eaux (potable, de pluie, usées), électricité, câbles de téléphone, d’internet… Les plaques au sol portent le plus souvent des marques. Des marques techniques selon leur usage (incendie, télécom…) ou selon l’institution qui les porte (Ville de Barcelone, de Rabat, de Paris…) ou selon leur fabriquant.

Savez vous qu’une partie des plaques au sol à New York portent la marque « made in India »? On se demande pourquoi des pièces si lourdes ont été fabriquées si loin !  Une de ces plaques est vénérée car mettre sa main dans son embouchure porte chance, dit-on. Je vous laisse la découvrir (c’est à Rome)

Elles ne sont pas si faciles que cela prendre en photo. Le regard des passant est parfois interrogatif. Comment, par exemple, expliquer ce que je fais à un passant de Shanghai ?

Bref, elles disent de l’intense réseau qui circule sous nos pas, mais aussi de l’histoire, des institutions, de la vie… Puisse ces images sensibiliser à cet envers du décor, et apporter aussi le plaisir de la découverte et (parfois) de l’esthétique de ces objets. Des artistes les ont déjà prises comme œuvre d’art…

Des photos prises à Paris, Le Caire, Amsterdam, Rabat, Casablanca, Jérusalem, Bruxelles, Marseille, Perpignan, Londres, Tunis, New York (made in India), Washington, Agadir, Essaouira, Vérone, Venise, Rome, Istanbul, Madrid, Avignon, Cordoue, Izmir, Séville, Barcelone, Marrakech, Toulouse, Romans sur Isère, Pékin, Shanghai, Xian, Lisbonne…

Vous pouvez laisser un commentaire au bas du tableau.