Peut on croire Monsieur Netanyahu ?

Peut on croire Monsieur Netanyahu ?

En septembre 2002, Netanyahu, alors dans l’opposition, est envoyé aux États Unis par les autorités israéliennes pour peser sur la décision des dirigeants néo-conservateurs américains de déclarer la guerre à l’Iraq, au motif qu’il détient les preuves que Saddam Hussein dispose d’un arsenal nucléaire.

Voici ce qu’il déclarait à l’époque : « Il n’y a aucun doute que Saddam a le projet, travaille et développe l’arme nucléaire. Aucun doute. Et il n’y a aucun doute qu’une fois qu’il l’aura, l’histoire changera immédiatement. Et aujourd’hui, les États-Unis doivent détruire ce régime, parce Saddam doté de l’arme nucléaire mettrait le monde entier en dangers. » [1]

On connaît la suite : la guerre contre l’Iraq a été déclarée en mars 2003 sur la base de mensonges avérés [2]. Elle a entraîné une série de déséquilibres au Proche Orient et ailleurs dans le monde d’une ampleur colossale, dont nous ne sommes pas sortis aujourd’hui. Et les responsables de cette gigantesque tromperie, aux conséquences dévastatrices en termes de victimes, ne sont toujours pas inquiétés. À quand le Tribunal Pénal International pour Georges W. Bush ?

Aujourd’hui, Monsieur Netanyahu nous présente la même histoire, cette fois-ci dirigée contre l’Iran. Peut-on donner crédit à ses propos ?

J’espère en outre que personne ne poussera le ridicule jusqu’à m’accuser, pour ces remarques, d’antisémitisme.

___________________________________________________________

[1] https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/histoires-d-info/de-la-menace-irakienne-a-la-menace-iranienne-netanyahu-au-capitole_1773127.html

[2] Comme celle de Libye en 2011 par Monsieur Sarkozy – voir l’ouvrage de Rony Brauman : Guerres humanitaires ? Mensonges et intox, éditions Textuel, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *