« Une année chez les Français » de Fouad LAROUI (note de lecture)

« Une année chez les Français » de Fouad LAROUI (note de lecture)

Une fois de plus, Fouad Laroui nous fait pénétrer dans les recoins intimes de la relation entre Nord et Sud, au plus près des émotions d’un enfant doué et pauvre qui vient d’un village du Moyen-Atlas, passer son année de sixième au Lycée Lyauté à Casablanca, dans le Maroc des années 70.

Nous voyons défiler avec précision et finesse une large palette d’attitudes des gens du Nord vis-à-vis des gens du Sud, sans complaisance pour les travers des uns et des autres. Paternalisme, racisme sournois, attitude progressiste mais finalement surplombante, bienveillance affectée, bons sentiments, projections de soi et effacement de l’autre…. En face, un enfant qui découvre, qui ne comprend pas tout, qui se sent irrémédiablement intrus dans ce monde « des français ».

Une part de tendresse pourtant dans entrelacs des postures, des attitudes, des sentiments… L’ouverture, la rencontre fragile sont possibles, mais rien n’est acquis définitivement. Les choses et les sentiments peuvent se retourner très vite, et laisser Nord et Sud continuer de se regarder… dans indifférence et la non-compréhension des chiens de faïence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *