Le voleur et la faiseuse d’ange. Marrakech, 2013.

Le voleur et la faiseuse d’ange.

Une histoire qui se passe dans un bus bondé à Marrakech, un bus qui vous emmène dans ces lointaines banlieues qui grignotent chaque jour un peu plus la riche plaine du Haouz qui entoure la Ville ocre, un bus qui vous conduit vers l’immense extension de la ville qui s’est agrégée autour du douar de M’Hamid, derrière l’aéroport.

Un jeune homme dérobe un téléphone portable dans le sac d’une femme. Une passagère a vu le geste, et, aussi discrètement que possible, va voir le chauffeur en lui demandant d’aller au Commissariat sans ouvrir les portes : il y a un voleur dans le bus ! Le jeune homme a repéré la manœuvre. Il se débarrasse rapidement du téléphone volé, en le glissant dans le grand sac d’une autre passagère. Il n’a plus rien sur lui, l’affaire est jouée.

Pas du tout : quelqu’un fait le numéro du téléphone volé…. Il sonne dans le grand sac de la passagère. Celle-ci proteste, elle n’a rien volé ! En récupérant le téléphone glissé au fond de son grand sac, on trouve…. un bébé mort !

Le chauffeur conduit son bus au Commissariat avec le voleur, la faiseuse d’ange, et tous les passagers interloqués.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *