COLLECTIONS ! Ouvrir nos yeux sur l’insolite, sur la beauté, à portée de regard

Des objets, des images, mille fois vus dans la rue, qui nous étonnent ou délivrent une beauté à porté de l’œil, immédiate, en des milliers de « ready made ». Des images pour nous inciter à ouvrir les yeux sur des objets familiers. Des collections sans souci d’exhaustivité, mais avec une recherche de diversité dans les formes, […]

Lire la suite


Georges-Larbi OULD AOUDIA raconte la prise de Ghât en Libye par l’armée française, en 1943.

Lire la suite


Parce qu’à prononcer vos noms… (clic)

Léo Ferré a chanté le poème d’Aragon d’où est tiré cet alexandrin : « Parce qu’à prononcer vos noms sont difficiles ». Voir le poème en cliquant –> ici. Des plaques posées sur les murs de nos villes qui nous rappellent que des hommes, des femmes, sont tombés là, ou habitaient là avant qu’on ne les arrache à la […]

Lire la suite


Crise en images (d’un clic)

La société va mal. Comment nommer ce malaise aux multiples dimensions ? Société post moderne (Jean François Lyotard) ? Il semble que l’on soit passé au-delà de ce stade. Société liquide (Zygmut Bauman) ? Cette métaphore semble pertinente pour saisir la dilution des règles, Nord et Sud confondus. Modernité tardive dans une société d’accélération sociale (Hartmut Rosa) ? Nous […]

Lire la suite


Gargouilles et Chimères (clic)

Eléments distinctifs de l’architecture gothique, les gargouilles ont pour fonction d’évacuer l’eau de pluies des toitures, et projetant le ruissellement loin des murs de l’édifice. Les chimères n’ont pas de but fonctionnel, elles sont là pour signifier le mal, le tourment, l’horreur de la vie dans le pêché. Elles sont là pour faire peur ! Gargouilles […]

Lire la suite


Graffitis d’Histoire (clic)

« A 10 ans je gardais les vaches, à 20 ans les vaches me gardent » a écrit un jeune soldat dans la pierre tendre d’un mur de Soissons, sans doute pendant la 1ère Guerre Mondiale, à coté du nom d’un soldat américain « Mitchel – USA ». Les graffitis qui racontent une histoire sont très rares. Le plus souvent, […]

Lire la suite


Histoire du rhinocéros du Château d’If

En 1516, le roi Manuel du Portugal offre un rhinocéros venant d’Inde au Pape Léon X. En route vers Rome, l’animal est, selon l’histoire, débarqué sur l’Ile d’If, au large de Marseille, pour se dégourdir les jambes. Le Roi François Ier, en visite dans la région, s’émerveilla à la vue de la bête. Dürer en […]

Lire la suite


Gares et Métro (clic)

Des images familières de trains, de métro (pour ceux qui sont passés à Paris), avec l’incroyable graphisme que les caténaires dessinent dans le ciel, avec les formes des circulations souterraines du métro ou des décorations d’origine ou plus récentes. A voir le fameux carreau blanc en faïence du métro, de format 7.5 x 15 cm […]

Lire la suite


Plaques au sol (clic)

On les foule aux pieds tous les jours. En fonte, le plus souvent, mais aussi en pierre parfois. Elles signalent la circulation des fluides qui nervurent les villes en sous-sol : eaux (potable, de pluie, usées), électricité, gaz, téléphone, internet… Les plaques au sol portent le plus souvent des marques. Des marques techniques selon leur usage […]

Lire la suite


Graffitis d’aujourd’hui (clic pour voir les photos)

Depuis la nuit des temps, les hommes ont écrit sur les murs. Dans les grottes profondes, sur l’écorce des arbres, sur les murs des villes… Mots d’amour, contestation, cris de haine, dérision et humour… geste esthétique spontané ou élaboré, tout est permis dans l’anonymat. Ils disent des choses de notre monde. Gravé dans la masse […]

Lire la suite


Mannequins (clic)

On les trouve dans chaque vitrine de vêtements… les mannequins qui peuplent nos rues, avec ou sans tête, derrière la vitre des devantures, mais aussi dehors en plein vent sur les marchés… ou dans les vide-greniers qui déballent sur la rue tout en bric et broc. Il y a aussi les boutiques qui vendent… des […]

Lire la suite


Transparences : la beauté au coin de la rue ! (clic)

La ville donne à voir, ça et là, des figures de l’envers du décor. Vues de la rue, s’offrent des images derrière les verres dépolis des ateliers, des appartements en rez de chaussée, des serres (comme celles de la Ville de Paris à Auteuil ou à Istanbul) qui peuvent transformer formes et couleurs en un […]

Lire la suite


Sourires de pierre (clic)

Avec « Sourires de pierre », notre site s’enrichit d’une nouvelle rubrique de photos intitulé « Collections », faite d’albums regroupant des images d’objets et signes urbains. A vous de voir.     Nous débutons ce nouveau champ d’images avec ces « sourires ». Ils passent leur temps à nous regarder, du haut de leur perchoir sur les murs des bâtiments… Sourires […]

Lire la suite


Lisbonne, une ballade en photos…

Lisbonne, un site naturel inouït pour l’accueil des navires : un immense estuaire abrité des tempêtes de l’Océan, qui a offert aux souverains portuguais un espace protégé pour développer la flotte qui allait conquérir le monde au XV° siècle. Capitale de la première mondialisation, menée par des conquérants qui mêlaient religion, commerce et puissance. Voir sur […]

Lire la suite


Haïku composé par Milena

Lire la suite


« Cadavres exquis » faits avec Milena, 10 ans.

« Cadavres exquis » (*) faits avec Milena L’acrobate a fait une bêtise avec une manivelle qui a réduit en bouillie mon chien et mon chat. Le mammouth a mangé du chocolat et une carriole rouge. La personne à laquelle il a déclaré sa flamme pointue a un goût de crac-briz-troc. Sa maman a vécu avec un […]

Lire la suite


Migration, le souvenir du départ. Alger, août 1959.

Migration, le souvenir du départ. Alger, août 1959. Dans « Les âmes errantes » [1], Tobie Nathan parle de ce moment qu’il a vécu dans le port d’Alexandrie, sur la passerelle du bateau qui allait l’arracher à son Egypte natale, là où ses ancêtres étaient enterrés depuis des siècles, chassé par les nationalistes de Nasser. Il avait 9 ans. […]

Lire la suite


Un bref éclair du sentiment d’humanité.

Un bref éclair du sentiment d’humanité. Hôpital Avicenne, Rabat. Je déambule au sein du parc de l’hôpital, pour un rendez vous de travail. Des patients et leurs familles qui cherchent leur chemin, des personnels soignants qui s’affairent, des ambulances et autres véhicules qui circulent, au pas. Soudain, je vois un brancard qui s’avance, poussé par […]

Lire la suite


Barcelone, 17 août 2017 et le colibri

Barcelone, 17 août 2017, et le colibri J’étais le 17 août 2017 à Barcelone, au terme de 10 jours de vacances dans cette magnifique capitale catalane, en pleins préparatifs de départ pour notre retour à Paris. La veille, nous étions Place de Catalogne et sur la Rambla, sur les lieux mêmes… Aux instants où nous préparions […]

Lire la suite


Voyage en auto-stop en Espagne et au Maroc, été 1964

Photos prises pendant le voyage. Août 1964. C’est ma seconde escapade sérieuse, sans les parents. J’ai 18 ans, je pars seul en auto-stop avec comme destination l’Espagne, mais mes pas vont me mener irrésistiblement au Maroc. J’y débarque en bateau par Tanger, après une traversée en ferry depuis Gibraltar, avec un compagnon éphémère de voyage, Trevor, […]

Lire la suite


La rage !

La rage !  Août 2015. Avant de partir en Chine, je me suis laissé convaincre par le médecin de l’Institut Pasteur de me faire vacciner contre la rage. Un très vieux souvenir me revient. Été 1963, en vacances dans le Sud de la France avec mon ami Jean-Jacques B., près de Sanary, un chien me mord […]

Lire la suite


Mon père et la source. Kabylie, été 1953.

Mon père et la source. Kabylie, été 1953. Nous circulons en famille en Kabylie en 1953, l’été, un an avant le début de la Guerre d’Algérie. Il fait chaud, surtout pour l’automobile, une Juva 4 Renault, qui chauffe dans les côtes. Et des côtes, il y en a sur les routes kabyles ! Nous nous arrêtons […]

Lire la suite


Un loup !

Lire la suite


Au loup ! (histoire vraie)

Au loup ! (histoire vraie) Termignon, août 2013. Nous sommes dans la vallée de la Maurienne. Eric O. habite toute l’année une mande, une maison d’alpage de basse altitude, au-dessus de Termignon. Nous allons le voir avec Hugues pour lui acheter des fromages de chèvre. Il nous parle d’eau, d’avalanche, d’éboulement, de vaches et de chèvres, […]

Lire la suite


从中国回到法国。因为捐赠了20元用作一座木塔的建造,我的名字被镌刻在了大理石上。

我的名字被镌刻在大理石上:我捐赠了20元用作一座木塔的建造,我的名字被镌刻在了大理石上。 程阳村,坐落于桂林附近的群山中。这是一座受保护的村落,众多做工精美的木雕宅子在绵绵细雨中腐朽发黑;这是一座被茂林松竹环抱的村落;还有一条河流穿过民宅,穿过富庶的茶米文化。 在这个村子里,有一栋美丽的木制建筑正在施工,这是一座塔。所有拼接艺术都展现在一根有二十几米高的漂亮松木上。这栋建筑近乎完美。有人组织了一场募捐,以筹集建造所需资金。中国游客们都十分慷慨,差不多都给了一些钱。因为捐了20元人民币(相当于20法郎或3欧元),我进入了名录。我的名字将被镌刻在一块大理石板上,而这块大理石板将被放在塔基上。 一个通透的大房间从地面拔地而起,夏夜里,老少乡亲来这里纳凉。一幅毛泽东的画像高挂于一面墙上,一台巨大的电视正在运转。孩子们在一张桌上玩耍,还有人在闲聊。九月的天气温和宜人。 __________________________________________ Traduction du texte “Retour de Chine. Mon nom gravé dans le marbre pour un don de 20 Yuan pour la construction d’une tour en bois”. http://jacques-ould-aoudia.net/retour-de-chine-mon-nom-grave-dans-le-marbre-pour-un-don-de-20-yuan-pour-la-construction-dune-tour-en-bois/

Lire la suite