Le choc des deux systèmes : Khadija entre fidélité et vérité. Le lien et le droit.

Le choc des deux systèmes : Khadija entre fidélité et vérité. Le lien et le droit. Loyauté / Légalité. Khadija est salariée d’une association dans une petite ville proche de Marrakech,  très éloignée de Taroudant (centre-sud du Maroc) ou est situé le siège de l’association. La distance d’avec le siège a favorisé une grande autonomie […]

Lire la suite


Cactus et Cochenille. Maroc, Pérou.

Cactus et Cochenille. Maroc, Pérou. Le Maroc a entrepris de soutenir activement la culture du cactus (qui donne les « figues de barbarie » en français ou « figues des chrétiens » en arabe dialectal [1]). D’immenses plantations se sont ajoutées aux traditionnelles haies séparant les champs ou soulignant les chemins dans la campagne. Les produits issus de cette plante […]

Lire la suite


زوفري

2014-09-29_JOAec7_06

زوفري لفظ  بالعربية الدارجة و يستعمل من تونس الى الدار البيضاء، و يقصد به رجل عازب،عنيف ، بوجه سيء مشوه ، قروي غير متحضر…..و حتى بطال ! إلى أن اصبح اللفظ شتيمة ! ما مصدر الكلمة؟ مصدر اللفظ من الكلمة الفرنسية « ouvrier » و المقصود بها العمال المستخدمين في الشركات الكبرى للمناجم اثناء الحقبة الاستعمارية الفرنسية للمنطقة ، و […]

Lire la suite


« Zoufri »

2016-10-05_JOA (12)

« Zoufri »  Le terme désigne en arabe dialectal, de Tunis à Casablanca, un homme célibataire, violent, mal dégrossi, un rural sans civilités… Et même un chômeur ! C’est devenu une injure ! Mais d’où vient ce mot ? Il vient du mot « ouvrier » (dans « les ouvriers » avec le « z » de la liaison), et renvoie aux travailleurs recrutés par les […]

Lire la suite


بين السخافة و الحكمة : » لا تمنحوا السمك ، تعلموا الصيد »

2004-04-08_JOAcm3_040

بين السخافة و الحكمة : » لا تمنحوا السمك ، تعلموا الصيد »       عبارة شدت انتباهي  للسيدة اوباما الحاملة لدكتوراه في علم الاجتماع :{{ لا تعطونا سمكا و لا تعلمونا  الصيد، اسألونا قبل، هل نحب أكل السمك؟.}} ففي المقولة المشهورة :{{ تعلُم الصيد أجدر من منح السمك}}، الشخص الذي يُمنح له السمك أو يُعلموه […]

Lire la suite


La Chine, l’altérité radicale !

Chine - Xi'an

La Chine, l’altérité radicale !  La Chine représente l’altérité irréductible aux sociétés de l’autre bout du monde que nous constituons, Europe et Afrique confondus. Une société qui se vit comme toutes les autres comme le centre du monde, mais qui exprime cette centralité dans son nom même : « l’Empire du milieu ». Une société dont les racines culturelles […]

Lire la suite


« Blanche est la Terre » Récit – Xavier RICARD LANATA (note de lecture)

17-04-15_Xavier Ricard_Blanche est la terre

Comment rendre compte de cet ouvrage dense, riche, multidimensionnel, qui nous livre le plus intime des questionnements de l’auteur et nous ouvre en même temps à l’universel ? Nul doute que de multiples lectures sont possibles. A la fois découverte de soi, retour aux sources au Pérou, critique sans faille des grandes forces à l’œuvre qui […]

Lire la suite


从中国回到法国。两个世界的交汇。

上海:南京步行街,所有高尚、所有消费的展示、所有国际品牌都云集于此。这条路被另一条用于车辆通行的道路截断。人流和车流恶意相冲地交汇在一起:南京路上的行人懒散富裕,并且,与之相垂直的是超重的自行车和三轮车。而驾驶这些车的普通男女们,被挤着向前运送货物,对这些懒散却浮夸的行人们毫无热情。 外滩是以前的租界,对岸的浦东则是摩天大厦的新城,将两者分隔开的江上,游船欣赏着夜景,高楼上的霓虹灯光芒穿过层云,迅速而精确地旋转。与游船迎面相遇的,是满载煤炭、沙子或其他重货的驳船,在夜色中缓缓前行。在那些被照得五彩斑斓的游船一旁的,是隐匿在城市灯光暗处的驳船,它们色调昏暗、模糊不清,只顾工作。两者互不理睬。 为了登上桂林的平安村,游客们坐在轿夫抬着的椅子上;农村人出售自己的力气和耐力,却依然收入微薄。城市人挥霍着自己的收入:他们衣着光鲜,大腹便便,还带着一抹傲慢自大的笑容。 在乡土中国里的程阳村,是个受保护的村落,那里有木质建筑、茶米文化,以及用以从河中取水的带有竹制桨叶的水车。年轻女性在田野里劳作,赤脚踩在松软的泥土里。邻村一所艺术学校的女孩们,穿着精心打扮的盛装,安静地坐着,在面前的画板上描绘村庄。两者也互不理睬。 Traduction du texte “Retour de Chine. Deux mondes se croisent”. http://jacques-ould-aoudia.net/retour-de-chine-deux-mondes-se-croisent/

Lire la suite


“Tu es une rivière” de Chi LI (note de lecture)

Le 8 mars 2017. C’est l’histoire d’une femme, devenue veuve à trente ans avec 7 enfants, enceinte d’un 8ème. Elle est belle, pleine d’énergie, travailleuse. Elle est assaillie par les demandes en mariage qu’elle repousse. Elle va vivre dans la Chine des années 60, élevant ses enfants dans l’emprise de la précarité et la multitude […]

Lire la suite


从中国回到法国。蜿蜒曲折的桥。

Chine Shanghaï

在中国,达官显贵们常常在城市中心的小面积上为自己建造气派的宅邸,在众多建筑中嵌入美丽非凡的花园。 在这些花园中,有许多小池塘,其上有很多小桥。很多桥都蜿蜒曲折的。 为什么这样曲折?为了从多种视角更好地欣赏花园! 豫园 ——上海,2015年九月   Traduction de l’article : Retour de Chine – Les ponts en zigzag. http://jacques-ould-aoudia.net/27290-2/

Lire la suite


La « Petite Fête » et le petit verre de liqueur.

Mon amie Ayça m’offre une courte histoire d’Istanbul : « Jusque dans ma jeunesse, la fête du Ramadan était appelé « fête du sucre / sucrée » en Turquie. Chez les familles ‘progressistes’/ urbaines, dont la plupart observaient le jeûne, on se faisait des visites le jour de la « Petite Fête », celle qui clôturait le mois de jeûne. Aux […]

Lire la suite


« Crépuscule du tourment » de Léonora MIANO (note de lecture)

Une fois de plus, Léonora MIANO nous entraîne dans l’exploration des âmes, portée par une belle écriture, servie, dans son édition Grasset, par une magnifique photo de couverture. Quatre femmes, reliées entre elles par un homme, nous livrent le plus intime de leurs pensées : la mère, impériale, méprisante, accablée par sa froideur même, qui récuse […]

Lire la suite


« Les noces fabuleuses du polonais » de Fouad LAROUI (note de lecture)

2016-12-23_f-laroui_les-noces-fabuleuses

« Les noces fabuleuses du polonais » de Fouad LAROUI. Une délicieuse nouvelle qui traite du Sud et du Nord, une nouvelle comme on les aime ! Avec son écriture incisive, légère et acide à la fois, Fouad LAROUI promène son regard tendre et sans concessions sur la société marocaine. Matchek est un dentiste polonais envoyé par la […]

Lire la suite


Retour de Chine. Les ponts en zigzag.

En Chine, les mandarins se faisaient souvent construire des maisons somptueuses avec de très beaux jardins, totalement encastrés dans les divers bâtiments de la maison, sur de très petites surfaces situées en pleine ville. Dans ces jardins, il y avait des petits étangs et sur ces étangs, des petits ponts. Souvent, ces ponts étaient en […]

Lire la suite


Le père, petit seigneur terrien, monnaye l’impunité de son fils…

Le père, petit seigneur terrien, monnaye l’impunité de son fils, meurtrier d’un ouvrier agricole. Un coin du Maroc rural, sur les confins des riches plaines agricoles, une famille de petits seigneurs. Le fils, lors d’une dispute avec un ouvrier agricole, le bat et le tue. Il jette son cadavre dans un puits abandonné pour simuler […]

Lire la suite


Le mouton de l’Aïd et le statut.

Fête de l’Aïd à Marrakech, octobre 2013. Dans la société marocaine traditionnelle, la Grande Fête, l’Aïd Al Adha que l’on fête 70 jours après la fin du Ramadan pour célébrer la soumission à Dieu d’Abraham/Ibrahim prêt à sacrifier son fils, se marquait par l’égorgement rituel d’un mouton mâle, sain, âgé d’au moins un an. De […]

Lire la suite


La « démocratie » en Afrique.

A partir d’informations entendues en nov 2013 et mars 2016 sur RFI. Au Gabon, à l’approche des élections municipales, les meurtres rituels se multiplient. Ils sont le plus souvent le fait de personnalités politiques qui veulent augmenter leur chance d’être élues en se nourrissant de parties humaines. Le même phénomène se produit en Ouganda, à […]

Lire la suite


« Le développement à l’envers ».

Discussion avec Aouatif  (novembre 2013), Paris. Le développement entraîne la marchandisation inéluctable des activités et productions traditionnelles, notamment dans le monde rural des pays du Sud où un nombre important de productions ne sont pas marchandisées car auto-consommées. Le miel encore aujourd’hui dans la plupart des campagnes marocaines ne s’achète pas. Il peut se donner […]

Lire la suite


Retour de Chine. « La mélopée de l’ail paradisiaque » de Mo YAN (note de lecture)

« La mélopée de l’ail paradisiaque » de Mo YAN Mo Yan nous fait pénétrer au plus profond des campagnes chinoises, dans les années 80, avec une histoire aux multiples ramifications qui s’entremêlent. Une révolte de paysans producteurs d’ail que l’administration locale pousse à bout, à coups d’arbitraire, de taxes et de mépris. Une histoire d’amour qui […]

Lire la suite


Retour de Chine. Deux mondes se croisent.

Retour de Chine. Deux mondes se croisent. Shanghai : rue de Nankin, rue piétonne où se pressent toutes les élégances, toutes les démonstrations de consommation, toutes les enseignes mondialisées… La rue est coupée par une rue laissée à la circulation des véhicules. Deux flux hostiles se croisent : les piétons nonchalants et riches dans le sens de la […]

Lire la suite


Retour de Chine. Rouille et eau.

Retour de Chine. Rouille et eau. Les campagnes défigurées, l’emprise de la mécanique dans le monde rural. Partout, des machines rouillées qui fonctionnent dans un bruit effroyable (dragueuses, scieries, grues, camions…). Je pense aux traces du Grand Bond en avant (大躍進) qui, de 1958 à 1960, a lancé une tentative d’industrialisation par le bas, en […]

Lire la suite


Retour de Chine. Ces vieux chinois qui m’attendrissent et m’intriguent.

Retour de Chine. Ces vieux chinois qui m’attendrissent et m’intriguent. La Chine compte une proportion très forte et croissante de personnes âgées. Pendant les chaleurs de l’été, elles restent à l’extérieur des maisons, sur les trottoirs, à prendre un peu de fraîcheur. En les voyant assises en groupe, discutant entre vieux, je pense que ces personnes ont vécu […]

Lire la suite


Modernité à la Gare de Casa-Port.

Modernité à la Gare de Casa-Port (décembre 2015). Une gare toute neuve, des espaces clairs et ouverts, des commerces à tous les étages… la Gare de Casa-Port a été refaite récemment dans la capitale économique du Maroc. Le personnel de la compagnie nationale, l’ONCF, est présent avec un bel uniforme et une large casquette officielle. […]

Lire la suite


Retour de Chine. « La Cendrillon du canal » de Liu XINWU (note de lecture)

« La Cendrillon du canal » de Liu XINWU. Loin du Palais d’Eté et autres merveilles de Pékin, Liu Xinwu nous entraîne dans les marges de la société chinoise, dans les couches laissées à distance de l’extraordinaire développement économique. Nous cheminons une journée avec Caimei, une paysanne pauvre, émigrée dans la capitale, qui est renvoyée de son […]

Lire la suite


Les baltajia d’Egypte

En Egypte, il existe des femmes, les baltajia, qui, pour quelques Livres égyptiennes, règlent vos comptes Pour obtenir un remboursement de créance, la restitution d’un objet, ou pour punir une personne, homme ou femme, pour toutes les raisons que notre déraison peut inventer, on peut trouver dans les quartiers pauvres du Caire une femme, une […]

Lire la suite